CFTC-FAE

Fédération des agents de l'Etat

La CFTC, née en 1919, est un syndicat de construction sociale depuis plus de 100 ans. Figure historique du syndicalisme français, elle perpétue les valeurs sociales chrétiennes qui fondèrent notre pays et notre civilisation européenne, avec en particulier la dignité de la Personne humaine au cœur de son travail et la défense du Bien commun…

T@mT@m/CFTC.FAE


Fédération CFTC des agents de l’Etat

263 Boulevard Voltaire – RDC – 75011 Paris

Téléphone : 09 54 49 00 80

N°523 - 28 janvier 2020

LES SENIORS

GESTION DES ÂGES, RETRAITE PROGRESSIVE, FINS DE CARRIÈRE

La prise en compte de cette thématique est une revendication ancienne de la CFTC FAE, particulièrement réitérée à partir de l’arrivée au pouvoir en2017, d’un gouvernement adepte du « jeunisme ».

La fonction publique est traditionnellement plus respectueuse à l’égard des seniors que le secteur privé. Le statut en effet n’autorise pas à mettre au rebut les agents anciens condamnés au chômage définitif.

L’allongement de la durée d’activité, le recul de l’âge du départ à la retraite, des conditions de vie aggravées (transports, stress…), les diminutions d’effectifs, la recherche de productivité , d’économies, la numérisation à marche forcée précarisent de nombreux seniors (Les agents anciens ont débuté avant l’émergence de l’informatique individuelle et des portables).

Ils doivent donc bénéficier, sous condition de volontariat, de mécanismes adaptés pour faciliter cette fin de carrière. Volontariat car nous ne sommes pas égaux devant les conséquences du vieillissement : maladies, accidents sociaux, métiers exercés (pénibilité), agissent sur notre employabilité au-delà de 60 ans et l’âge moyen de vie en bonne santé est inférieur à l’âge de départ.

Tous les outils doivent être déployés: aménagement d’horaires, changement d’emplois, formation, mobilité choisie …)

La retraite progressive doit être un nouveau droit, il faudra en discuter les modalités. Elle devrait bénéficier aux agents nés avant 1975.

La décote (système actuel) est un obstacle au départ d’agents fatigués et lassés, elle devrait pouvoir être aménagée. Le temps partiel devrait être « bonussé », le télétravail favorisé.

 

Sur ce dossier, le bien commun doit être recherché pour une gestion plus humaine des ressources humaines

CFTC-FAE
Téléchargez le PDFRetour